Acculeil FMC FranceDéveloppement durableLes produitsCulturesSites thématiques Contact Ι
Vous êtes ici: Cheminova.fr Les produits Herbicides JUAN®

JUAN®

Herbicide anti-graminées et anti-dicotylédones du Maïs

Composition

600 g/l (56,5% p/p) de Péthoxamide

 

Formulation

Concentré émulsionnable (EC)

AMM N° 2100012

PROPRIÉTÉS – MODE D’ACTION

JUAN® est un herbicide anti-graminées et antidicotylédones du maïs utilisable en post-semis / pré-levée ou post-levée précoce.
Il est composé de 600 g/l de pethoxamide appartenant à la famille des chloroacétanilides (groupe HRAC K3). La pethoxamide intervient dans la biosynthèse des lipides conduisant à l’inhibition de la division cellulaire des adventices sensibles.

MODE D’UTILISATION

• Doses et conditions d’emploi

1 Zone non traitée par rapport aux points d’eau.

 

FMC préconise le JUAN sur sorgho grain et fourrager en post-levée précoce de la culture (pas de positionnement en pré levée). 

 

Nous déconseillons l’utilisation de JUAN® sur les extrapolations d’usages permises par le nouveau catalogue des usages paru au Journal Officiel du 1er avril 2014 pour des raisons de manque de données d’efficacité et de sélectivité.
Délai de Ré-Entrée sur parcelle après traitement (DRE) : 48 heures. Limites Maximales de Résidus : se reporter aux LMR définies au niveau de l’Union Européenne :
http://ec.europa.eu/food/plant/pesticides/eu-pesticides-databas

 

SENSIBILITÉ DES CULTURES TRAITÉES

JUAN® est sélectif des cultures de maïs grain et maïs ensilage.
En sols filtrants, sableux ou battants à faible teneur en matière organique, la dose doit être limitée pour les applications de pré-levée à 1.5 l/ha maximum.
En pré-levée, JUAN® doit s’appliquer sur un sol bien préparé et après un semis régulier, à bonne profondeur et en absence de mottes.
Ne pas appliquer sur une culture stressée par les conditions du milieu (eau stagnante, croûte de battance…) ou en cas de fortes précipitations prévues dans les jours suivants.

 

CULTURES SUIVANTES / CULTURES DE REMPLACEMENT

L’utilisation de JUAN® n’entraîne aucune restriction dans le choix des cultures suivantes implantées dans le cadre de la rotation.
En cas de destruction accidentelle de la culture, consulter votre revendeur pour connaître les possibilités de réimplantation.

 

PRÉVENTION DES RÉSISTANCES

L’utilisation répétée, sur une même parcelle, de préparations à base de substances actives de la même famille chimique ou ayant le même mode d’action, peut conduire à l’apparition d’organismes résistants.

Pour réduire ce risque, il est conseillé de pratiquer des techniques culturales appropriées (éviter la monoculture, pratiquer le labour, le faux semis,…) et d’utiliser dans la rotation des cultures, des herbicides à mode d’action différents.

 

UTILISATION EN PROGRAMME ET MODULATION DE DOSE

JUAN® peut être utilisé dans le cadre d’un programme de désherbage, en mélange ou en séquence.
Pour les utilisations en mélange, se conformer à la réglementation en vigueur, aux recommandations des fabricants et de votre distributeur. Faire un test préalable de compatibilité.

 

STOCKAGE

JUAN® doit être impérativement stocké à une température supérieure à 5°C.

 

MISE EN ŒUVRE DE L’APPLICATION

Volume de bouillie
Le volume de bouillie doit être adapté au matériel de pulvérisation.
En général, il est recommandé d’appliquer JUAN® dans un volume de 200 à 300 litres par hectare.

 

Préparation de la bouillie
JUAN® est un concentré émulsionnable (EC) qui se mélange donc facilement à l’eau. Le bidon doit d’abord être bien agité puis versé dans la cuve du pulvérisateur remplie au 3/4 d’eau. Il doit ensuite être soigneusement rincé et vidé dans la cuve puis stocké dans un endroit approprié avant son élimination. Enfin, le remplissage de la cuve est complété en évitant tout débordement.
Le système d’agitation de la cuve doit fonctionner pendant plusieurs minutes avant de commencer l’application afin d’avoir une bouillie bien homogène.

Précautions à l’application
Traiter par temps calme pour éviter la projection d’embruns sur les cultures voisines.
Prendre toutes les mesures pour éviter la dérive de pulvérisation.
Ne pas traiter les parcelles dont la pente permettrait un ruissellement ou lessivage du produit vers un point d’eau. Un dispositif végétalisé doit être présent en cas de possibilité de ruissellement sur la parcelle traitée.

 

Rinçage du pulvérisateur
Éliminer les fonds de cuve et les eaux de rinçage conformément à la réglementation en vigueur.
Eviter toute contamination des mares, puisards, ruisseaux, eaux souterraines ou de distribution ou tout autre point d’eau par le produit, la bouillie de pulvérisation et les eaux de rinçage des emballages et équipements de traitement.
Nettoyer les équipements de protection et se laver les mains.

Siteindex Ι Mentions légales Ι Politique de confidentialité