Acculeil FMC FranceDéveloppement durableLes produitsCulturesSites thématiques Contact Ι
Vous êtes ici: Cheminova.fr Sites thématiques Auxiliaires Guêpes parasitoïdes des coléoptères

Guêpes parasitoïdes des coléoptères

 

Un parasitoïde spécifique des ravageurs du colza et de la vigne, anciennement utilisé en sylviculture.

 

Les Ichneumonidae regroupent environ 60.000 espèces dans le monde, dont 2.700 en France. Ils jouent un rôle dans le fonctionnement de nombreux écosystèmes et ont un rôle d’auxiliaire des cultures en parasitant des insectes nuisibles.

 

 

  • Les ichneumons femelles, dotées d'un long ovipositeur, trouvent instinctivement les hôtes qui hébergeront le développement de leur descendance. Ils pondent notamment dans les larves de méligèthes, d’altises et de charançons du colza ainsi que dans les chrysalides des tordeuses de la vigne.

  • Les larves se nourrissent aux dépens de leurs hôtes en consommant leurs organes. Lorsque le jeune tersilochinae est suffisamment développé et que l’hôte ne contient plus suffisamment de nourriture, le parasitoïde adulte creuse un opercule dans la carapace de l’hôte et le quitte pour rejoindre le monde extérieur.

  • Attirés par la couleur jaune des fleurs de colza, les adultes sont observables au niveau du feuillage. Ils se nourrissent de pollen.

A l’état adulte, les Ichneumonidae sont reconnaissables, dans les cultures, par une petite taille de 3 à 6mm, une couleur sombre à noire, deux antennes longues à nombreux articles et une longue tarière (organe de ponte). Appartenant à l'ordre des hyménoptères, ils sont également caractérisés par quatre ailes, deux de chaque côté du corps, qui sont mariées entre elles par des crochets présents sur la nervure antérieure de l'aile postérieure.

 

Cultures : Présents en colza et en vigne.

 

Utilité en agriculture : Hyménoptère parasitoïde de nombreux ravageurs.

 

Alimentation : Larve de méligèthes, d’altises ou de charançons.

Siteindex Ι Mentions légales Ι Politique de confidentialité